Réinventer la Gestion Financière des Petites Entreprises

3 conseils pour mieux gérer sa trésorerie

La trésorerie est un élément clé dans la gestion de votre entreprise. Il est incontournable de surveiller cette composante de votre entreprise. La maitriser permet de mieux dormir et surtout de contrôler la stabilité et la bonne santé de son activité.

Qu’est-ce que la trésorerie de mon entreprise ?

Il s’agit tout simplement du solde restant entre mes opérations d’encaissements et de décaissements effectuées sur une période.

Plus grossièrement, c'est l'argent disponible sur vos comptes bancaires.

On entendra souvent le terme de BFR (lire "Besoin en fond de roulement"). Le BFR désigne le besoin de trésorerie nécessaire pour que l'entreprise ne se retrouve pas en négatif sur ses comptes bancaires. Il existe effectivement malheureusement trop de décalage entre le paiement de ses fournisseurs, des impôts et autres charges et le paiement de ses clients qui a pour fâcheux résultat de mettre l'entreprise en danger.

 

Comment piloter la trésorerie de son entreprise ?

Sachez que vous pouvez planifier à l’avance le montant moyen de votre trésorerie en positionnant la somme moyenne de vos produits et charges sur une période. Vous aurez ainsi votre budget ou votre Plan de Trésorerie.

Ensuite, par un simple pointage de vos opérations bancaires, il vous sera possible de visualiser le réalisé et mesurer les écarts avec le prévu (comparaison entre le prévisionnel et le réalisé). Vous serez alors en capacité à mieux anticiper les périodes à venir, prendre les bonnes décisions de placement ou de financement. Pensez à actualiser si besoin vos prévisions !

 

3 conseils pour une bonne gestion de votre trésorerie

La gestion de trésorerie c'est prévoir les besoins en liquidités de l'entreprise... pour mieux les gérer.

  1. Suivez de près vos créances clients : n’hésitez pas à solliciter des acomptes, vous dégager du temps pour organiser vos relances, pourquoi ne pas opter pour un mode de règlement de type prélèvement avec vos clients les plus réguliers ?
  2. Optimisez vos dettes fournisseurs : sachez négocier et respecter un délai de règlement s’appliquant à toutes vos factures, vous vous dégagerez ainsi la capacité sur la durée à revoir vos conditions en fonction du volume généré et des délais que vous aurez su tenir !
  3. N’attendez pas en cas de difficultés passagères : rencontrez votre partenaire bancaire pour une aide à un découvert passager, envisager la cession d’une ou plusieurs créances, recourir à de l’affacturage, négocier un délai supplémentaire pour un règlement fournisseur

 

Pour conclure : Prévoir !

Gérer, et surtout prévoir sa trésorerie constitue un élément essentiel d’une bonne gestion. Un suivi régulier de trésorerie permettra ainsi d’anticiper au mieux les moyens d’actions, et pourquoi pas arbitrer également les meilleurs placements possibles ! Avoir en tête avec précision les encaissements à venir, c’est assurément être plus réactif sur vos relances.